Une digue bientôt confortée à Bourg-d’Oisans


Accueil > Archives > 2012 > Une digue bientôt confortée à Bourg-d’Oisans
> Créé le 5 juillet 2012 | Modifié le 13 avril 2014
Digue du Nay à Bourg-d'Oisans.La crue de 2008 a montré que la fuite détectée sur la digue du Nay s’inscrit dans un secteur sensible et sujet aux phénomènes d’érosion interne. Les travaux engagés en septembre prochain visent à sécuriser une zone très urbanisée.

A l’aval du pont situé juste avant le carrefour de la montée vers l’Alpe d’Huez, la digue rive gauche de la Romanche a montré ses premiers signes de faiblesse après la crue de mai 2008. Au niveau de la gendarmerie et du lotissement du Nay, des infiltrations d’eau chargées en matériaux fins traversant le corps de digue ont été détectées. Le risque de rupture de la digue par érosion interne et par glissement du talus ayant été confirmé par Sage Ingénierie à l’issue d’un diagnostic géotechnique réalisé en 2010, des travaux de confortement seront engagés début septembre 2012 durant deux mois.

Un remblai drainant

La solution technique retenue consiste à réaliser un massif en remblai drainant contre le talus de digue, côté plaine, sur un linéaire d’environ 150 mètres (voir la coupe-type). Le fonctionnement du fossé de pied de digue, alimenté par les eaux de ruissellement et d’infiltration à travers le corps de digue, sera maintenu grâce à la mise en place d’un tuyau-drain (diamètre : 400 mm) dans une base drainante constituée de matériau concassé ou de gravier roulé. Le remblai drainant compacté sera ensuite mis en place sur cette base afin d’assurer la stabilité générale de la digue en crue. Au terme des travaux de terrassement, le remblai [1] sera recouvert de terre puis végétalisé.

Défrichement cet été

En vue de préparer ce chantier de confortement, l’entreprise Terry interviendra avant fin juillet sur la végétation au droit des accès au chantier. Sont concernés la haie située en bordure du fossé de pied de digue et 8 arbres dans la caserne de gendarmerie. Par la même occasion, le bosquet de frênes situé en crête de digue sous la ligne 20kV d’ERDF sera supprimé car il génère d’importantes contraintes lors de nos opérations de surveillance et d’entretien courant.

Contraintes de circulation

Compte tenu de l’étroitesse du chemin de digue (croisement difficile, voire impossible) et des difficultés d’entrée ou de sortie depuis la RD 1091, l’accès à la zone de chantier se fera par l’ancien portail de la gendarmerie, au bout de la rue des Grandes-Rousses. La circulation sur la route en crête de digue sera donc maintenue mais des dérangements sont attendus sur la voirie communale desservant le centre commercial et la zone pavillonnaire (rue de Belledonne, rue des Ecrins et rue des Grandes Rousses). La plus grande vigilance est donc demandée aux riverains, en particulier aux zones de croisement entre septembre et novembre.

Voir le compte rendu des travaux

Fiche technique

- Maître d’ouvrage et maître d’œuvre : AD Isère Drac Romanche
- Travaux forestiers : Elagage A.Terry
- Travaux de terrassement : Gravier Travaux Publics
- Coordination SPS : Coseps
- Contrôle extérieur : Sage Ingénierie
- Longueur de digue traitée : 150 m
- Déblais : 400 m3
- Matériaux de la base drainante : 500 m3
- Matériaux du remblai drainant : 1 900 m3
- Géotextile filtrant : 2 400 m2
- Apport de terre végétale : 70 m3
- Surface végétalisée : 1 500 m2
- Montant total TTC : 107 k€ TTC dont 92 pour les travaux de terrassement.

La digue du Nay à Bourg-d’Oisans

bourg_d_oisans_2Dans ce secteur où la digue est très proche des bâtiments, le talus montre des signes d’érosion en surface.

Le fossé en contrebas du talus

Plan du secteur

Plan BOCliquer sur l’image pour une vision plus large.

Coupe-Type

Coupe_BO_LeNayCliquer sur l’image pour une vision plus large.

[1] Haut du remblai : 1,50 m par rapport au terrain naturel. Largeur : 6 m.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page