Des voyous sur nos digues


Accueil > L’AD en bref > La gestion des digues > Des voyous sur nos digues
> Créé le 20 juin 2014 | Modifié le 18 décembre 2014
Malgré l’arrêté de 2010 qui précise clairement les conditions de circulation sur les digues, les mauvaises habitudes perdurent. Avec à la clé des portails vandalisés et des dépôts sauvages qui pèsent en termes de coût de gestion.

Hormis un linéaire de digues non encore équipé dans la plaine d’Oisans, l’accès à l’ensemble de nos digues est désormais sécurisé par des portails dotés de cadenas dont seuls ceux sont autorisés à circuler possèdent les clés (lire encadré). Mais ces mesures destinées à préserver l’intégrité de nos ouvrages sont régulièrement transgressées, surtout au printemps et à l’automne, pour des pratiques de loisirs, des occupations temporaires ou des dépôts sauvages.

Focus sur Isère amont

Dans les secteurs compris entre Goncelin et Brignoud ou entre Le Touvet et Crolles, la destruction régulière de cadenas et celle des portails eux même est particulièrement préjudiciable. Elle l’est pour la tranquillité des piétons, cyclistes et cavaliers autorisés à circuler, elle l’est aussi pour notre budget : en 2013, le coût total annuel des réparations est de 17 000 € HT et celui du remplacement des cadenas détériorés de 4 000 € HT !

A Gières, le dépôt sauvage situé dans la dernière courbe de la rivière avant sa confluence avec le canal de Cheminade qui a été nettoyé l’an dernier par les agents de l’AD a refait surface en 2014… Les auteurs du méfait ont de nouveau détruit le portail qui empêche l’accès au site, et ce bien qu’il ait été déplacé de plusieurs centaines de mètres en amont afin de laisser accessibles plusieurs chemins menant à la plaine agricole.

Début avril 2014, des plaques contenant de l’amiante ont été découvertes sur la digue de Bernin. Or, selon le code de l’environnement, toute personne qui produit ou détient des déchets amiantés est tenue d’en assurer ou d’en faire assurer l’élimination par des entreprises spécialisées disposant d’installations (décharge ou vitrification) spécifiquement autorisées à les recevoir. L’indélicat propriétaire de ces déchets étant inconnu, l’élimination de ces déchets amiantés incombe donc désormais au gestionnaire de la digue : l’AD Isère Drac Romanche. Coût du transfert effectué en juin 2014 par l’entreprise BFP 38, au titre de la législation des ICPE - Installations classées pour la protection de l’environnement : 1 650 € HT.

Incivilités et citoyenneté

Regrettable ! C’est bien le moins que l’on puisse affirmer devant de tels agissements. Ce problème récurrent auquel nous sommes confrontés en tant que gestionnaire des digues réside autant dans les actes commis que dans leurs conséquences. Toute atteinte à ces espaces dont nous nous efforçons de préserver l’aspect naturel constitue une dégradation de bien public mais aussi un manque de respect envers les personnes qui fréquentent nos digues avec beaucoup d’égard et de gratitude.

Règlement


- L’arrêté du 1er juin 2010 établit que la circulation des véhicules à moteur est interdite sur les chemins de digues inclus dans le périmètre d’intervention de l’AD et que la circulation des piétons, cyclistes et cavaliers y est tolérée aux risques et périls des usagers.
- Dans l’exercice de leur fonction, ces dispositions ne sont pas applicables au gestionnaire des digues, aux agents des forces de police ou de gendarmerie, aux pompiers et service de secours d’urgence, aux agents du Conseil supérieur de la pêche et de la Fédération départementale de la pêche et de ses associations, aux agents du service de la prévision des crues, ainsi qu’à ceux des prestataires et entreprises qu’ils désignent.
- A titre gratuit, des autorisations de circulation permanentes sont données aux agriculteurs et aux riverains enclavés ne disposant pas d’autre accès à leurs parcelles, bâtiments ou habitations, et aux gestionnaires de réseaux enterrés ou aériens (EDF, GDF, SPMR) afin d’accéder à leurs ouvrages. Des autorisations temporaires peuvent être octroyées, sur demande, à des entreprises en cas de travaux sur les digues, ou à des organisateurs de manifestations sportives pour leurs véhicules d’encadrement.

Portail détruit

La voie est ouverte...

Encombrants rapportés par nos agents

Déchets amiantés à Bernin

Marché


- Intitulé du marché pour la période 2014/2018. Réalisation, mise à disposition et entretien de portails pivotants pour la fermeture des accès aux digues gérées par l’AD Isère Drac Romanche.
- Lot n°1 : Isère amont (de Pontcharra à Grenoble) et Romanche (plaine de Bourg d’Oisans et entre Saint-Barthélémy-de-Séchilienne et Jarrie.
- Lot n°2 : Isère aval (de Grenoble à St-Gervais) et Drac (du Saut du Moine à la confluence Drac-Isère).
- Nature des travaux. Remplacement de goupille ou de cadenas, avec soudure sur la chaine existante ou remplacement / réparation de panneau tordu nécessitant une reprise sur place ou son remplacement / réparation de portail tordu nécessitant une intervention sur place ou un démontage pour réparation en atelier / reprises de soudures ou de perçages, sur place ou en atelier, pour réparer le dispositif de fermeture / tournée pour graisser et dégripper certains portails.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page