2007 : la Croix du Plan sécurisée côté plaine


Accueil > Etudes et travaux > Retour sur nos grands chantiers > 2007 : la Croix du Plan sécurisée côté plaine
> Créé le 18 décembre 2014 | Modifié le 18 décembre 2014
Vue aérienne de la digue de la Croix du Plan en août 2006.Située à l’aval des écoulements du Vénéon et de la Romanche au Buclet, la digue de la Croix du Plan constitue une barrière de protection pour Bourg d’Oisans. Elle a fait l’objet d’importants travaux de confortement durant l’année 2007.

En 2004, les études de diagnostic menées par l’AD ont conduit à tirer la sonnette d’alarme quant à la réalité d’un risque de rupture de la digue de la Croix du Plan. De fait, cet ouvrage était soumis à de fortes contraintes hydrauliques, avec un risque d’affouillement côté Romanche, et un risque de glissement côté Bourg d’Oisans. Les travaux envisagés devant être réalisés en partie sur des terrains privés, l’AD s’est tout d’abord engagée en 2006 dans une double démarche : une Déclaration d’Utilité Publique et une enquête parcellaire pouvant conduire à l’expropriation. Début 2007, l’autorisation au titre de la loi sur l’eau étant accordée, l’AD a pu engager les travaux.

La digue risquant de se rompre brutalement lors de sa mise en eau, c’est le confortement géotechnique côté terre qui a été privilégié pour la première tranche de travaux, ceci permettant de traiter en priorité les contraintes de stabilité et de perméabilité. Menacée de glissement et d’érosion interne, la digue a donc été confortée par la mise en œuvre de 35 000 m3 de matériaux de remblai. La forte valeur environnementale du site – les sources de la Rive - a conduit l’AD et l’entreprise Gravier TP à faire le choix de dispositifs techniques exigeants pour assurer la continuité des flux naturels. Le confortement a été complété par une mise à niveau de la digue aval sur une longueur de 2 000 m. En effet, de nombreux tassements avaient perturbé la linéarité de l’ouvrage, et donc sa performance vis-à-vis des niveaux de crue. Commencé au printemps, et quelque peu retardé par les pluies estivales, le chantier est achevé depuis octobre

JPG - 13.5 ko
Juin 2007 : traitement des résurgences avec les matériaux drainants.

Anticipant sur le schéma d’aménagement de la Romanche dont il assure la maîtrise d’ouvrage, le Symbhi financera la seconde tranche des travaux de protection de la digue de la Croix du Plan. L’appel d’offres pour la maîtrise d’œuvre du chantier est clos depuis quelques semaines. Le renforcement concernera cette fois le pied de berge côté Romanche. De nouveaux enrochements viendront compléter les blocs en place, de façon à disposer d’une réserve suffisante en cas d’affouillement. Lors de cette seconde tranche, l’AD interviendra pour assister le maître d’ouvrage.

Visitez notre galerie photo pour compléter votre information sur ce sujet 2007 : élargissement de la digue de la Croix du Plan

NOTA BENE !

Daté de 2007, cet article archivé reste toujours accessible. Pour obtenir des information plus récentes, voir les pages :

- 2009 : La Croix du Plan sécurisée côté Romanche
- Les grands projets du Symbhi
>

Septembre 2007

Couverture de la banquette de confortement en terre végétale.

Visite de chantier

Le comité directeur de l’AD et les élus de Bourg d’Oisans en visite sur le chantier en octobre 2007.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page