2009 : La Croix du Plan sécurisée côté Romanche


Accueil > Etudes et travaux > Retour sur nos grands chantiers > 2009 : La Croix du Plan sécurisée côté Romanche
> Créé le 18 décembre 2014 | Modifié le 2 décembre 2016
En amont de Bourg-d’Oisans, après les travaux de confortement réalisés par l’AD Isère Drac Romanche en 2007, la digue de la Croix du Plan a été sécurisée au printemps 2009 par le Symbhi. Le parement d’enrochements installé permet de limiter le risque d’affouillement en période de crues.

La vulnérabilité de la plaine de Bourg d’Oisans au risque d’inondation a fait l’objet en 2003–2004 d’une étude hydraulique réalisée par Hydratec, sous maîtrise d’ouvrage de l’AD Isère Drac Romanche. Cette étude mettait en évidence un risque avéré d’inondation suite à de possibles ruptures de digue au droit de la digue de la Croix du Plan et sur l’ensemble de l’endiguement rive gauche jusqu’au pont de la RN 91 dans le bourg. Ce second point faisant l’objet d’études complémentaires dans le cadre du Schéma d’aménagement de la Romanche élaboré par le Symbhi, l’AD s’est alors constitué maître d’ouvrage pour les travaux de renforcement de la digue de la Croix du Plan car ils revêtaient un caractère urgent.

En 2007, côté Bourg d’Oisans, la digue a donc été confortée par mise en œuvre d’un remblai de matériaux tout venant muni d’un masque drainant en face amont, de façon à rabattre les infiltrations et assurer la continuité de l’alimentation de diverses résurgences. En pied, ce remblai a été complété par une piste destinée à la surveillance et aux travaux d’entretien. Une fois réglée le problème de stabilité géotechnique côté plaine, restait à régler – côté rivière – le risque d’affouillement lié à la position frontale de l’ouvrage face aux écoulements de la Romanche et du Vénéon. C’est là l’objet des travaux réalisés en 2009 sous maîtrise d’ouvrage du Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l’Isère. Compte tenu de l’historique du projet et des travaux déjà réalisés dans le secteur, l’AD Isère Drac Romanche est intervenu en tant que support technique du Symbhi.

Fiche technique

- Maîtrise d’ouvrage : Symbhi.
- Maîtrise d’œuvre : Hydratec.
- Réalisation : Gravier TP.
- Emprise des travaux : 15 m à partir de la crête du perré (5 m depuis le pied).
- Surface débroussaillée côté Romanche : 4 470 m2.
- Volume total d’enrochements déposés : 9 100 m3.
-  Montant total des travaux 2009 pris en charge par Symbhi, le Département et les deux intercommunalités (Saco et CCSG) : 370 000 € TTC.
- Rappels 2007. Linéaire du remblai réalisé : 1 900 m. Montant des travaux financés par l’AD : 626 000 € TTC.

La solution retenue a consisté à déposer des enrochements sur une grande partie du linéaire de digue. L’étude avait montré que, sur les 300 m situés en amont (un secteur en retrait du lit vif et donc peu exposé) ainsi que sur les 300 m où des travaux ont été effectués en 1999, aucune intervention n’était nécessaire. Par contre, deux autres secteurs ont révélé leur fragilité. Le premier (long de 200 m) se situe sur la partie médiane de la digue de la Croix du Plan. Le parement d’enrochements existant au bas du perré maçonné a été renforcé fin avril 2009 par la création d’un sabot en pied de digue. Le second secteur se situe plus loin vers l’aval. Long de 700 m, là le risque d’affouillement était plus fort du fait que la digue est au contact direct du lit vif actuel. Par ailleurs, juste avant une courbe prononcée, l’action de la rivière est plus forte, notamment en période de crues. Là, l’apport d’enrochements a été effectué début mai à raison de 10 m3 par mètre linéaire, ceci en vue de créer un sabot en pied de digue et un parement sur son talus.

L’ensemble des travaux programmés au printemps étaient terminés courant mai. Le projet du Symbhi prévoyait également le réaménagement du chemin communal des Gauchoirs et du sentier du GR 54 contigu. Utilisé pour l’approvisionnement du chantier en matériaux, ce chemin sera prochainement remis dans son état d’origine. Enfin à l’automne 2009, la digue de la Croix du Plan sera partiellement végétalisée (ensemencements et plantations).

A noter  : plus en amont, dans la zone du Buclet, le gué du Vénéon emporté par la crue de mai 2008 a été reconstruit par l’entreprise Sovemat qui exploite localement des carrières. Ces travaux ne sont pas liés au confortement de la digue.

Le site de La Croix du Plan

La digue de la Croix du Plan est située en amont des endiguements de la plaine de Bourg d’Oisans. Elle forme la partie rive gauche du convergent canalisant les eaux de la Romanche et du Vénéon vers l’endiguement rectiligne de la plaine. Sur un linéaire de 1 900 m et un axe Nord-Sud, la digue forme la première et seule défense entre la zone de dépôt du Buclet (à gauche) et la plaine (à droite). Le centre de Bourg-d’Oisans est situé à 2 km. L’ensemble du secteur est une ancienne zone de divagation de la rivière. Les terrains sont à la même altitude que le lit, ce qui confère au site un caractère plat et particulièrement humide. Au contact de la digue, les terrains sont composés de bois et taillis de frênes et d’aulnes essentiellement. Le sol est composé de matériaux sablo-limono-graveleux déposés anciennement par la Romanche et le Vénéon.

Historique

Sur notre site, complétez votre information sur les travaux déjà réalisés en 2007 :
- Compte-rendu : la Croix du Plan sécurisée côté plaine
- Galerie photos du chantier

7 avril 2009

Secteur amont. Après enlèvement de la végétation et creusement d’une fouille, des blocs sont mis en place de façon à former une réserve en pied.

14 avril 2009

Secteur aval. Près de la rivière et sur la banquette surélevée, la pelleteuse creuse une fouille puis dépose des enrochements afin de créer un sabot en pied de digue et un parement sur son talus.

5 mai 2009

Après terrassement, la berge est reconstituée et la banquette effacée. Les basses eaux de la Romanche restent à distance du cordon d’enrochements.

12 mai 2009

Une semaine plus tard, le débit de Romanche est bien plus nourri. L’eau affleure les enrochements récemment posés, refluant même via le chenal situé entre la digue et l’ilot qui la protège.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page