La dynamique de France Digues


Accueil > Le monde des digues > Un gestionnaire parmi d’autres > La dynamique de France Digues
> Créé le 21 novembre 2013 | Modifié le 2 décembre 2016
Créée en mai 2013, l’Association nationale des gestionnaires de digues et ouvrages de protection s’est réunie cet automne pour lancer son programme d’activités 2014.

Après l’Assemblée générale constitutive du 22 mai 2013 à Paris, la création de France Digues a été officialisée le 11 juin en marge du colloque « Digues 2013 » organisé à Aix-en-Provence. Réuni le 30 septembre dernier à Arles, le Conseil d’administration de France Digues a préparé la prochaine AG fixée au 27 novembre 2013. Ce rendez-vous sera l’occasion d’intégrer de nouveaux membres, d’élargir leur représentation au conseil d’administration puis de valider le programme d’activités et le budget 2014.

L’émulation que suscite la création de France Digues se traduit déjà par une grande variété de ses membres (lire encadré) en termes de statut juridique : on y trouve des Départements, des syndicats mixtes, des établissements publics, des communautés de communes, des villes et des agglomérations. Tous sont gestionnaires d’endiguements au même titre que l’Etat dont l‘adhésion à France Digues sera bientôt effective via la Direction Générale de la Prévention Des Risques. Chaque entité contribue au budget de France Digues, ou le fera dès son adhésion, au prorata du linéaire de digues géré, à raison de 20 € / km (avec un plancher de 500 € en deçà de 25 km gérés).

Premières initiatives

Un autre rendez-vous important s’est déroulé le 10 octobre dernier : la réunion du Comité technique de France Digues. Les échanges ont notamment porté sur la méthodologie et l’organisation devant être mises en place pour établir un retour d’expérience des gestionnaires sur l’application de la réglementation issue du décret de décembre 2007. Dans l’optique de la préparation d’un nouveau décret, les informations recueillies seront transmises aux services de l’Etat.

Lors de ce premier Comité technique, l’élaboration de Sirs Digues V2 a fait l’objet d’échanges car cet outil de gestion sera proposé, à terme, à tous les membres de France Digues. D’autres sujets ont également été mis en discussion parmi lesquels : les programmes de recherche & développement auxquels les gestionnaires pourraient être associés, la liste des documents à mettre en partage sur le futur site internet et les journées techniques à programmer d’ici l’été 2014.

Visite d’ouvrages à Arles

Les membres de France Digues


- Membres actifs ayant délibéré favorablement : AD Isère Drac Romanche, Symadrem, Département des Pyrénées Orientales, Département du Haut-Rhin, Département des Alpes Maritimes, Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arve et de ses Abords, EPTB Grands Lacs de Seine, Chambéry Métropole, Communauté de communes de Noirmoutier, Ville d’Avignon.

- Membres associés ayant délibéré favorablement : Etat (DGPR), IRSTEA, CEPRI

- Membres actifs en attente de délibération :
ONF RTM, Communauté d’Agglomération du Pays de Romans, Département de Seine-Maritime, Département de la Gironde, Agglomération d’Agen et celle de Montbéliard, Union des marais de la Charente-Maritime, AS de Comboire à l’Echaillon, Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Véore.

- Non encore membres mais intéressés par la démarche :
Département de Charente-Maritime, Ville de Saint-Malo, Bordeaux Port Atlantique, Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance, Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement du Bassin de la Barberolle.

Pour avoir des explications sur les différents types de membres de France Digues, vous pouvez vous rendre sur son site web.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page