La plaine de Vizille à l’aube de grands travaux


Accueil > Archives > 2012 > La plaine de Vizille à l’aube de grands travaux
> Créé le 26 novembre 2012 | Modifié le 18 juin 2015
Dans la plaine de Vizille, les bancs de la Romanche bientôt déboisés puis arasés.Après plusieurs années d’attente, la Moyenne et Basse Romanche va être le théâtre d’importants chantiers dès le premier trimestre 2013. L’objectif est de protéger les habitants du secteur à hauteur de la crue centennale.

Porté par le Symbhi, le projet Romanche Séchilienne, dont les chantiers vont démarrer au premier trimestre 2013, modifiera profondément l’endiguement et plusieurs sections du lit mineur de la Romanche dont l’AD assure la gestion. Après le déboisement des bancs végétalisés et le défrichement des berges sur une superficie de 12 hectares, les premiers travaux seront effectués dans le lit mineur. Ils consisteront à araser les bancs et enrocher le pied de certaines parties des digues. Durant le premier semestre 2013, d’autres interventions de terrassement et de confortement ou de rehaussement seront effectuées sur les digues, côté plaine et en crête. La démolition du seuil Tardy, le curage du lit en amont du seuil et le confortement des culées du pont de la RN 85 sont programmés pour l’automne 2012.

La notification du classement des digues

Le 23 mai 2012, l’AD a reçu la notification de classement des digues du secteur. La digue de Vizille est de classe B : elle protège 4 100 habitants pour une hauteur d’environ 2 m. Les digues du Péage de Vizille, de la Touche (Saint-Pierre-de-Mésage et Notre-Dame-de-Mésage), et du lotissement du Moulin (Notre-Dame-de-Mésage) sont de classe C car le nombre d’habitants protégés est inférieur à 1 000. Quant à la digue de Jouchy (Saint-Pierre-de-Mésage) qui protège la zone de captage du SIERG, elle est de classe D car bien que haute de 3 m et longue de 1 km, elle ne protège aucun habitant. A noter : la digue de Champ-sur-Drac située en rive gauche et en amont de la confluence avec le Drac, n’a elle pas encore fait l’objet d’une notification de classement.

Les premières interventions de l’AD

En 2012, l’AD a effectué ses premières interventions dans ce secteur. Dans l’attente des travaux du Symbhi, seules des opérations d’urgence et celles nécessaires à notre mission de surveillance ont été programmées. Nos agents sont notamment intervenus pour effectuer des travaux forestiers sur la digue de la Croix-du-Mottet. L’objectif était de pouvoir circuler et d’améliorer la visibilité de l’ouvrage. L’implantation de repères temporaires au droit des profils en travers pairs a été réalisée fin avril par les géomètres de Sintégra. En direction de la rivière et à travers la végétation, nos agents ont aussi ouvert des layons larges de 3 m au droit de ces repères et sur l’ensemble du linéaire. Enfin, les premières données descriptives récupérées sur le terrain (voirie), mais aussi d’autres informations comme les cotes de lignes d’eau ou la géométrie de l’ouvrage, ont été intégrées dans les bases de données de notre système de gestion : Sirs Digues.

Projet Romanche Séchilienne

À Vizille, le seuil Tardy sera supprimé à l’automne 2013.

Nos obligations réglementaires

Concernant nos obligations pour ces endiguements remis en gestion à l’AD par l’AS Romanche aval, l’échéance est fixée au 31 décembre 2013. Avant cette date, les dossiers d’ouvrages seront constitués, l’organisation mise en place pour assurer l’exploitation et la surveillance des ouvrages sera décrite et les consignes établies. La première VTA - Visite Technique Approfondie - devra elle aussi être réalisée avant fin 2013.

Premiers pas

Repère temporaire au droit d'un profil en travers.Repère temporaire au droit d’un profil en travers.

Le projet du Symbhi

- Pour plus d’informations sur le projet Romanche Séchilienne et suivre l’actualité des chantiers, visitez le site internet du Symbhi.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page