Lignarre : érosion et protections


Accueil > Etudes et travaux > Notre activité en 2015 > Lignarre : érosion et protections
> Créé le 27 novembre 2015 | Modifié le 20 avril 2017
La Lignarre, affluent de la Romanche.Des travaux seront prochainement engagés pour réparer les digues de la Lignarre, un affluent de la Romanche.

L’étude de dangers réalisée entre 2014 et 2015 par Egis Eau dans la plaine de l’Oisans est venue confirmer les informations déjà recueillies sur les endiguements de la Lignarre, notamment dans le diagnostic de sureté initial établi en 2010 par Hydrétudes et Sage Ingénierie puis lors des trois VTA [1] réalisées ensuite.

Dès leur remise en gestion par le SUO, l’AD avait constaté que, sur ces digues anciennes, étroites et souvent hautes, l’important couvert de végétation rendait les ouvrages très peu visibles et accessibles. Cette végétation est également source d’un fort risque d’arrachement et de formations d’embâcles. Le dégagement progressif de la végétation a permis de confirmer l’état particulièrement dégradé de certaines parties d’ouvrages ainsi que des érosions, des affaissements et des affouillements plus ou moins avancés selon les secteurs.

Compte tenu de leur géométrie, de leurs caractéristiques géotechniques et des désordres observés, les digues de la Lignarre présentent une vulnérabilité significative aux phénomènes d’érosion externe, d’érosion interne et de glissement. Sur la base de ces observations et des conclusions des études réglementaires, l’AD va réparer les ouvrages les plus dégradés et intervenir sur d’autres tronçons vulnérables.

En 2016, notre programme d’actions débutera par la réalisation d’un levé topographique puis l’élaboration d’un avant-projet (techniques, méthodologie) en concertation avec l’Onema [2] et la DDT [3] pour les aspects environnementaux et réglementaires. Plutôt qu’un marché dédié à certains secteurs identifiés, l’AD envisage un marché à bons de commande prévoyant à minima la réparation des zones les plus dégradées et la possibilité d’intervenir dans tout autre secteur si nécessaire.

Les prestations de ce marché seront essentiellement des travaux de terrassement, le démontage d’ouvrages et/ou d’enrochements existants, un apport complémentaire d’enrochements libres sur enrochements existants, la mise en œuvre d’enrochements libres ou bétonnés avec sabot parafouille et la réparation des ouvrages bétonnés. Si le dossier Loi sur l’eau et les prescriptions de périodes de travaux le permettent, les premières interventions se dérouleront à partir de l’automne 2016.


Carte

Plan LignarreCliquer sur l’image pour visualiser la carte dans son intégralité.

Endiguement

Les digues de la Lignarre en aval du pont de La Paute.

Affouillement

Affouillement du pied de la digue rive gauche en amont du pont de la RD526.

[1] VTA : Visite technique approfondie.

[2] Onema : Office national de l’eau et des milieux aquatiques.

[3] DDT : Direction départementale des territoires.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page