Nos missions d’entretien au jour le jour


Accueil > Etudes et travaux > 2016 : chantiers et travaux > Nos missions d’entretien au jour le jour
> Créé le 26 avril 2016 | Modifié le 22 avril 2016
En rive gauche de la Chantourne de Meylan : buse sous clapet anti-retour nettoyée en mars 2016 par deux agents de l'AD.Interview de Patrick Argentier, responsable des travaux, sur les interventions effectuées par nos agents ou via des marchés publics.

Comment êtes-vous organisés pour l’entretien des nouveaux systèmes de protection ?

Les systèmes sont nouveaux mais tous les secteurs n’ont pas fait l’objet d’aménagements. Nous aurons encore à intervenir, même là où le Symbhi a effectué des travaux, selon l’évolution du lit ou de la façon dont les ouvrages se comporteront au rythme des crues saisonnières. Ces interventions seront plus légères. Mais notre mission d’entretien évolue fortement sur un point important : la présence de nombreux ouvrages hydrauliques fixes et mobiles, hors endiguements proprement dit. Qu’ils fonctionnent de façon mécanique ou automatisée, ces ouvrages d’alimentation, de vidange ou anti-refoulement sont beaucoup plus nombreux. Prenons un exemple : si après une crue, nous constatons qu’une buse est obstruée par des embâcles ou un dépôt de limon, nous intervenons pour la dégager. Notre mission est de veiller à ce que chaque ouvrage reste fonctionnel de façon continue.

Qui sont les intervenants pour les missions usuelles d’entretien ?

Les tâches simples - telles que graisser des dispositifs mécaniques, curer les limons qui se sont déposés ou évacuer des embâcles - sont exécutées par nos agents. Par contre, si les interventions nécessitent des moyens plus conséquents, elles sont déléguées aux entreprises titulaires de marchés spécifiques (lire encadré). Pour la maintenance des équipements de la station de Cheminade, un ouvrage complexe et unique à l’échelle de la vallée, l’AD a retenu l’entreprise Saur. Un marché de maintenance similaire sera bientôt mis en place pour les ouvrages mobiles d’alimentation.

Que se passera-t-il en cas de dégradation importante suite à une crue ?

En tant que gestionnaire des nouveaux systèmes d’endiguement, l’AD est tenue d’effectuer toutes les réparations nécessaires pour que les ouvrages qui lui sont remis en gestion soient préservés dans leur état initial. Si des blocs d’enrochement ont bougé suite à une crue de la Romanche ou de l’Isère, si un talus s’est dégradé suite à des érosions, nous continuerons à intervenir pour établir un diagnostic précis puis remédier aux désordres constatés.

Qui est responsable de la gestion du lit des rivières ?

L’Isère étant une rivière domaniale, son lit est placé sous la responsabilité de l’Etat. A ce jour, il n’est prévu aucune convention déléguant la gestion des bancs et des plages de dépôt, mais cette situation pourrait évoluer ultérieurement. Par contre, la Romanche est non domaniale et, comme nous aurons des ouvrages en gestion sur les deux rives, nous assurerons également la gestion du lit. Via une procédure de marché public, les interventions sur les bancs en cas de développement de végétation ou d’une accumulation de matériaux seront confiées à une entreprise disposant de moyens particuliers. Enfin, concernant les passes à poissons, l’AD n’a en charge que l’entretien du génie civil des parties d’ouvrages situées sous la digue. La fonctionnalité globale des passes-à-poissons est placée sous la responsabilité des AS et des groupements de pêche locaux.

Nouveaux territoires

Afin de satisfaire nos obligations réglementaires et assurer un suivi dans le temps des ouvrages remis en gestion, ces derniers doivent être référencés dans SIRS Digues, notre outil de gestion. Au préalable, cela implique de créer sur le terrain un système de repérage avec bornes. Ici, des repères établis en mars 2016 sur le déversoir de sécurité de Jouchy à Saint-Pierre-de-Mésage.

Marchés publics / Isère amont TR1


- Marché travaux forestiers. Rives droite et gauche : Ageron Bièvre Entretien.
- Marché fauchage mécanique. Rive droite : Ageron Bièvre Entretien. Rive gauche : Cartier-Millon.
- Marché entretien et confortement en situation normale : Carron.
- Marché travaux d’urgence en cas d’alerte crue. En rives droite et gauche : Midali jusqu’au pont de Domène et Converso TP du pont de Domène à Grenoble.
- Marché de maintenance de la station de pompage de Cheminade : Saur.

Marchés publics / Romanche aval

A noter : marchés uniques concernant les deux rives, entre la Croix-du-Moutet et la confluence Drac-Romanche.
- Marché travaux forestiers et fauchage mécanique : Ageron Bièvre Entretien.
- Marché entretien et confortement en situation normale : Carron.
- Marché travaux d’urgence en cas d’alerte crue : Converso TP.

En savoir plus

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page