Nos travaux forestiers fin 2015


Accueil > Etudes et travaux > Notre activité en 2015 > Nos travaux forestiers fin 2015
> Créé le 27 novembre 2015 | Modifié le 5 décembre 2015
Synthèse des objectifs du nouveau plan de gestion de la végétation de l’AD Isère Drac Romanche et focus sur deux chantiers ouverts cet automne et l’hiver prochain.

Les digues gérées par l’AD Isère Drac Romanche présentent une végétation arborée dynamique, ce qui est en contradiction avec les règles de sécurité à respecter sur une digue. Aussi, afin de planifier des interventions basées sur des consignes de sylviculture compatibles avec ces impératifs de sécurité, un premier plan avait été mis en œuvre entre 2005 et 2015. Nourri des enseignements et des résultats obtenus, un nouveau plan a été défini pour la période 2015-2025. Les principaux objectifs sont toujours les mêmes : diminuer la densité du boisement afin de gagner en visibilité sur les talus, et le rajeunir pour réduire le risque de chute d’arbre.

Le nouveau plan de gestion

Après des relevés établis sur le terrain, voici les principales données à retenir du nouveau plan de gestion pour chaque rivière.
- Sur l’Isère aval, le coût décennal sera de 1,4 M€ TTC. Dans ce secteur, les prévisions donnent un total de 15,5 hectares devant être débroussaillées dont 12,5 manuellement, et 42,7 hectares où un entretien mécanique sera réalisé dont les trois quarts sur des surfaces exclusivement herbacées.
- Sur l’Isère amont, le coût décennal est actuellement estimé à 1,65 M€ TTC. Au final, il sera moindre car ce programme d’interventions n’intègre pas le déboisement que le Symbhi réalisera sur les endiguements lors de la mise en œuvre des chantiers des tranches 2 & 3 du projet Isère amont. Dans ce secteur, nos estimations actuelles s’arrêtent à un total de 22,3 hectares devant être débroussaillées et 83,2 hectares où un entretien mécanique sera réalisé dont les trois quarts sur des surfaces exclusivement herbacées.
- Concernant le secteur Romanche Oisans, le plan précédent programmé sur une période de 20 ans est poursuivi sans changement. Coût annuel prévu : 70 000 € TTC. Pour ce qui est du secteur Romanche aval, nos interventions effectuées en 2012 et le programme de travaux exécutés par le Symbhi dans le cadre du projet Romanche Séchilienne se traduiront par des interventions d’entretien limitées au maintien de l’état existant. Coût estimé : 30 000 € par an.
- Enfin, pour ce qui est de la digue rive gauche du Drac dans l’agglomération, le talus situé coté terre sera traité dans le cadre de sa restitution intégrale à l’AD. Coté rivière, compte tenu du contexte urbain, la gestion se fera par coupes sélectives sur les arbres les plus hauts et les plus dangereux. Dans la partie de cette digue devant faire l’objet d’un renforcement en pied, le boisement sera supprimé. Coût annuel prévu : 40 000 € TTC.

Coupe d’arbres à l’aval du pont de la Bâtie

Début novembre, l’entreprise Ageron Bièvre Entretien est intervenue sur demande de l’AD pour effectuer des travaux forestiers sur un linéaire de 800 m depuis le pont de la Bâtie jusqu’au déversoir aménagé par le Symbhi au niveau des locaux de la base de loisirs de Bois Français. Les services du Département devant reconstituer l’enrobé de la piste cyclable durant la seconde quinzaine de novembre, ces travaux préparatoires devaient être effectués pour assurer la sécurité des usagers et la pérennité de la piste cyclable. L’intervention a consisté à enlever les gros arbres qui penchaient dangereusement sur la crête de digue et ceux dont les racines menaçaient de dégrader ultérieurement la nouvelle chaussée. Coût total du chantier : 4 354 € TTC.

Chantier à venir à l’Ile verte

Entre le pont des Sablons et le pont de l’Ile verte, une coupe d’arbres est également programmée à Grenoble, le long du le chemin de halage, soit sur une longueur totale de 800 m. L’objectif est de sécuriser la risberme très fréquentée par les riverains en enlevant les arbres morts ou ceux qui penchent dangereusement sur la rivière et en élaguant ceux qui sont trop hauts. Une réunion de concertation est prévue début décembre avec les services de la ville et ceux de la Metro, notamment pour définir ce qui sera fait au dessus du perré juste en aval du pont des Sablons. Il est ici envisagé de supprimer tous les robiniers présents en crête de digue car les racines de cette espèce considérée comme invasive menacent à terme l’intégrité du perré. Ces travaux qui devraient être programmés début 2016 seront également exécutés par Ageron Bièvre Entretien.

Chantier forestier

P1010008

Outil

A la différence de ce qui se faisait précédemment, l’outil informatique qui permet de mettre en œuvre ce nouveau plan de la végétation est intégré à la version V2 de Sirs (notre outil de gestion) sous la forme d’un module thématique.

Isère amont, rive droite

P1010005En aval du pont de La Bâtie.

Isère amont, rive gauche

Abattage arbres-Perré Chemin de halage-11-En aval du pont des Sablons (Grenoble).

Prudence !

Malgré la gêne occasionnée, la digue reste accessible lors des travaux forestiers.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page