Profil bas pour le Domeynon


Accueil > Archives > 2013 > Profil bas pour le Domeynon
> Créé le 20 novembre 2013 | Modifié le 10 juin 2015
Le Domeynon avant les travaux de curage du lit.Fin septembre, 600 m3 de matériaux ont été prélevés dans le lit du Domeynon sur la partie gérée par l’AD Isère Drac Romanche.

Dans une page relative à la gestion sédimentaire des confluences, nous écrivions : «  La dynamique des torrents de Belledonne provoque un exhaussement régressif de leur lit et la diminution de leur capacité hydraulique  ». A ce titre, la situation du Domeynon est exemplaire. Après avoir cheminé sur une forte pente dans la traversée de Domène, ce cours d’eau qui charrie une grande quantité de matériaux voit sa pente réduire dans ses 120 derniers mètres, entre le pont de l’avenue Aristide Bergès et la confluence avec l’Isère.

L’étude de 2011 avait conclu à la nécessité de curer régulièrement les matériaux excédentaires sur cette partie du lit gérée par l’AD, mais le dossier de déclaration de travaux au titre du code de l’environnement avait été jugé non recevable par la DDT car l’emprise des travaux était située en zone de frayères à truite fario. Finalement, un avis favorable a été accordé en septembre dernier, sous réserve que soit envisagée la rehausse du ponceau aval, un ouvrage de franchissement dont la cote est jugée trop basse. Dans le cadre du PPE [1] qui sera bientôt établi, cette décision permettrait de programmer des interventions plus étalées dans le temps.

Intervention fin septembre 2013

Avant cette échéance, les agents de l’AD ont profité des derniers jours de septembre pour débroussailler les berges où les robiniers abattus en 2011 s’étaient de nouveau développés. L’entreprise Carron est ensuite intervenue durant 3 jours - à partir du 27 septembre - pour curer 600 m3 de matériaux et retrouver le profil qui préexistait il y a une dizaine d’années. Sur l’ensemble du linéaire concerné, le gain en profondeur pour le fond du lit varie entre 1 m et 1,40 m.

Les « digues en retour » que l’on trouve sur cette partie du Domeynon présentant des talus fragilisés avec des vestiges de perrés, les terrassements ont été réalisés en veillant à ne pas affecter les pieds des talus. Enfin, sous le ponceau, le curage des matériaux s’est avéré plus délicat à mettre en œuvre mais la petite crue du 10 octobre 2013 a bien terminé le travail initié fin septembre par le conducteur de la pelleteuse.

A suivre…

Après une visite de l’équipe du Symbhi afin de vérifier leur qualité, les matériaux récupérés dans le lit du Domeynon ont été acheminés vers leur plate-forme de stockage située en amont du pont de Domène. Là, ils seront traités et réutilisés dans le cadre des chantiers de confortement du projet Isère amont.
A noter : en 2014, le Symbhi interviendra dans le lit de l’Isère, au niveau et en aval de la confluence avec le Domeynon. Objectif : curer le banc qui s’est fortement engraissé lors de la crue mémorable du Domeynon le 23 août 2005.

Débroussaillage des berges

Curage du lit

Après travaux

4 2013-10-10 - Domeynon 002

[1] PPE : Plan Pluriannuel d’Entretien

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page