Surveillance en crue : le rôle essentiel des communes


Accueil > Archives > 2014 > Surveillance en crue : le rôle essentiel des communes
> Créé le 3 avril 2014 | Modifié le 22 avril 2016
Crue du Domeynon le 23 août 2005La mise à jour des consignes de surveillance en cas de crue va conduire l’AD Isère Drac Romanche à solliciter davantage les communes membres de notre établissement public. Les modalités de cette collaboration restent à définir.

Du fait des obligations dévolues à la police municipale, la prévention des inondations entre dans le champ d’action des communes. La loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles du 27 janvier 2014 vient renforcer ce rôle. A partir du 1er janvier 2016, elle donne la compétence obligatoire de prévention des inondations aux communes ou aux établissements publics intercommunaux à fiscalité propre. L’implication des communes dans la gestion du risque d’inondation est donc aujourd’hui renforcée.

Dans ce contexte, l’AD souhaite officialiser la participation des communes dans le processus de surveillance en crue des endiguements. Les profonds changements réglementaires survenus ces dernières années se sont déjà traduits par une formalisation de nos « consignes » de surveillance soumises à l’approbation du Préfet. Nous avons deux types de consignes : celles relatives à la situation normale dite « hors crue » et celles devant être appliquées en cas de crue.

Une veille de proximité

Notre équipe est suffisante pour assurer une surveillance au jour le jour mais, compte tenu de l’importance de notre territoire de compétences (221 km de digues), son rôle est forcément limité en situation de crise, surtout si des conditions météorologiques défavorables surviennent en même temps dans des sites aussi éloignés que Pontcharra, Allemont et Saint-Gervais. Une première collaboration a pu être mise en place à Bourg-d’Oisans : la municipalité a donné son accord pour être notre relais local pour la mise en alerte de crue. Son rôle est de relever les hauteurs d’eau aux échelles limnimétriques posées par l’AD sur les deux culées du pont de la RD 1091 en juin 2011. L’AD souhaite élargir la mise en place de protocoles de vigilance avec chaque commune riveraine des digues, protocoles qui pourront ensuite faire l’objet de conventions signées par les deux parties.

Dans les faits, il s’agira souvent de formaliser une surveillance en crue déjà effective de la part des agents communaux. Les informations récoltées sur le terrain et transmises à l’AD dans les plus brefs délais permettront à notre équipe d’intervenir avec plus d’efficacité là où ce sera nécessaire, en particulier si des travaux de réparation ou de protection doivent être décidés dans l’urgence. La centralisation rapide de ces informations au niveau de l’AD permettra également de tenir informés les services de l’Etat en cas de risque majeur avéré.

Les situations variant d’une commune à l’autre ou en fonction des rivières, les modalités de surveillance ne seront pas les mêmes partout. Ici où là, il s’agira de définir précisément ce qui doit être mesuré ou observé, notamment dans les secteurs les plus vulnérables. Dans les faits, ces protocoles permettront également aux services municipaux de disposer d’une meilleure connaissance du système de protection et de prendre toute décision relative à la protection des personnes.

Un devoir partagé

L’AD Isère Drac Romanche assure la surveillance et l’entretien – au jour le jour - des digues situées sur son territoire de compétences. Une mission qui évolue fortement du fait de la réglementation mais aussi des aménagements mis en œuvre par le Symbhi. Cela se concrétisera par la remise en gestion de nouveaux ouvrages.

Compte tenu d’un effectif de 10 personnes pour 221 km de digues, nos moyens sont limités en situation de crue, surtout si l’aléa simultanément sur des sites éloignés. Aussi, une démarche est engagée auprès des communes membres de l’AD afin de définir comment les agents communaux pourront participer à la surveillance des ouvrages hydrauliques en situation d’urgence.

Une analyse des plans communaux de sauvegarde est initiée par nos services. Elle permettra de savoir ce qui est déjà mis en œuvre, En concertation avec nos partenaires, nous définirons prochainement des modalités de surveillance spécifiques à chaque commune, notamment pour les secteurs les plus exposés. Merci d’avance pour cet effort de solidarité et d’organisation devant le risque inondation.

Charles Bich, président de l’AD Isère Drac Romanche

Un dispositif alerte-crue

Pour les prestations susceptibles d’être mises en œuvre dans le cadre du dispositif alerte-crue, l’AD dispose de marchés à bons de commande. Arrivant à terme, un nouvel appel d’offres a été lancé et l’attribution des 7 lots sera effective fin avril.

La principale nouveauté réside dans le fait que les niveaux d’alerte des prestataires de l’AD sont désormais distincts de ceux du Service de Prévention des Crues.

Dès le niveau 1, les entreprises sont tenues de constituer et de mettre à disposition un stock de matériaux et de garantir la mobilisation des moyens personnels et matériels. L’alerte de niveau 2 sera déclenchée en cas de nécessité d’intervention en urgence, avec une mobilisation du personnel et des matériels dans un délai maximum de 3 h.

Bourg-d’Oisans

Echelle limnimétrique à Bourg-d'OisansEchelle limnimétrique à Bourg-d’Oisans.

Recrutement

Un poste de garde-guide vient d’être créé par l’AD Isère Drac Romanche.

Sur le terrain, la mission de la personne recrutée consistera à effectuer, deux fois par mois, des visites sur le linéaire de l’ensemble des cours d’eau, à inspecter une fois par trimestre les merlons, vannes et clapets remis en gestion par le Symbhi, et aussi à participer aux tournées organisées pour inspecter les désordres, à celles programmées en situation de crue ou post-crue et aux visites techniques approfondies.

De retour au bureau, le garde-guide sera également chargé de saisir tous les éléments d’information recueillis sur le terrain dans la base de données Sirs Digues.

Surveillance

Suveillance post-crue.

Espace privé | Plan du site | Contact | Mentions légales | Spip | Lettre d’information | Haut de page